02 32 10 49 49 Info Jeunes ROUEN

02 31 27 80 80 Info Jeunes CAEN

Contact et RDV une question, un projet ?

Le vrai du faux des clichés autour de l'alternance !

Jobs, Alternance, Stage

Les clichés ont la vie dure, et malheureusement l'alternance en fait souvent l'objet. On démêle le vrai du faux pour dire stop aux idées reçues.

Article mis en ligne le 17/02/2022


L'alternance et les clichés à déjouer

Focus sur les idées reçues autour de l'alternance. 

1. L'alternance, c'est pour les mauvais élèves

(Archi) faux ! Alors, non, les formations en apprentissage ne sont pas un plan B pour les élèves ayant de mauvais résultats scolaires. Au contraire, un cursus en alternance est un projet intense dans lequel vous devez impérativement vous investir !

En contrat d'apprentissage et de professionnalisation, vous cumulez les cours théoriques et une expérience du terrain, autant dire qu'il ne faut pas choisir cette voie par dépit. Le rythme est plus intense que celui du lycée ou de la fac : vous suivrez 30 à 35 heures de cours les semaines où vous êtes au CFA et travaillerez 35 heures les semaines en entreprise ! 

Besoin de faire un point sur les points communs et les différences entre le contrat d'apprentissage et de professionnalisation ? Lisez notre article !

2. Les formations en alternance sont réservées qu'aux métiers manuels

Faux. Certes, l'alternance forme à de nombreux métiers manuels (fleuriste, menuisier, charpentier, coiffeur...). Pour autant, vous pouvez aussi bien vous former en alternance aux métiers de l'ingénierie, de la gestion, du numérique, du droit...Le champ des possibles est donc bien ouvert !

3. L'alternance prépare uniquement des CAP ou des Bac pro

Faux ! L'alternance prépare des diplômes qui vont jusqu'à Bac+5 ! Vous pouvez donc obtenir un diplôme d'IUT, d'école d'ingénieur ou de commerce comme de l'université

4. L'alternance est réservée à quelques secteurs d'activités

Faux. Si les activités du secteur tertiaire recrutent le plus (santé, action sociale, communication, assurance, banque, informatique...), le commerce et l'industrie ne sont pas en reste ! Enfin, la fonction publique recrute aussi des alternants, notamment pour travailler dans les administrations de l’État ou les collectivités locales.

Envie de conseils pour rechercher une entreprise ? Notre dossier est en ligne ! 

5. Une fois la formation terminée, votre employeur n'est pas obligé de vous recruter

Vrai. Une fois votre contrat en alternance terminé, votre chef n'est pas obligé de vous recruter (et inversement : en cas de mauvaise expérience, vous n'êtes pas obligé de travailler dans l'entreprise qui vous a formé !). Cependant, sachez que beaucoup d'employeurs recrutent en CDI les apprentis qu'ils ont formés...ou peuvent vous aider dans votre insertion sur le marché de l'emploi en jouant de leurs connaissances. 

6. En cas de rupture de contrat, vous perdez tout

Faux. Votre employeur (ou vous!) peut rompre le contrat durant les 45 premiers jours de votre apprentissage. Vous pouvez continuer la formation théorique en CFA durant six mois sous le statut de stagiaire de la formation professionnelle tout en concervant vos droits sociaux.
Dans le cas de liquidation judiciaire de l'entreprise, vous avez droit à une indemnisation au moins égale à la rémunération que vous aurait dû percevoir jusqu'à la fin de votre contrat

Vous souhaitez des informations sur votre contrat d'alternance ? Consultez notre article.