Victime de violences

Vie Quotidienne

Que vous soyez victime ou témoin d’une maltraitance, d’une agression verbale, physique ou psychique, la règle d’or est d’en parler ! Toute forme de violence doit être signalée et combattue.


CONFIEZ-VOUS

En tant que victime, vous n’avez pas à vous sentir responsable et à avoir honte de vous confier. Qu’il s’agisse d’un parent, d’un ami ou d’un professionnel, vous devez à tout prix dénoncer toute situation de violence à votre égard (humiliations, harcèlement, menaces, racket, agression physique, attouchements sexuels, viol…). Ne vous isolez pas, car la situation risque d’empirer.

De nombreuses associations spécialisées dans l’écoute et le soutien aux personnes en difficulté peuvent vous aider. Prenez contact avec ces professionnels qui vous conseilleront sur les démarches à entreprendre (Cf. voir chapitre à la fin du dossier « Sites et adresses utiles »).

DÉPOSEZ PLAINTE

En tant que victime, vous pouvez porter plainte ou faire citer l'auteur de l'infraction devant un tribunal pour qu'il soit jugé. Vous pouvez également vous constituer partie civile pour obtenir une indemnisation.
Allez au commissariat (ou à la gendarmerie) le plus proche de chez vous, seul ou accompagné par un proche si vous avez moins de 18 ans.

Vous pouvez aussi déposer plainte directement, par écrit, auprès du procureur de la République. Tout dépôt de plainte fait l'objet d'un procès-verbal.

Il est fortement conseillé d’avoir un certificat médical initial (CMI) comportant une mention relative à la gravité des violences subies (physiques et/ou psychiques).

Des centres d’accueil et de consultation spécialisés peuvent vous aider (Cf. voir chapitre à la fin du dossier "Sites et adresses utiles »).

Pour plus de conseils, vous pouvez vous adresser au :

  • service d'accueil unique du justiciable (SAUJ),
  • bureau d'aide aux victimes (BAV) du tribunal judiciaire,
  • réseau d'accès au droit

Consultez notre dossier d'informations "Justice : quels sont mes droits"

LA PLATEFORME DE SIGNALEMENT DE VIOLENCE CONJUGALE, SEXISTE ou SEXUELLE

La plateforme est accessible gratuitement 7 jours sur 7  avec le respect de l'anonymat (le code postal sera juste à renseigner).

En tant que victime, vous pourrez à tout moment (24h/24h), contacter un policier ou un gendarme via une discussion interactive sur internet. Vous serez alors "accompagné" vers le dépôt de plainte ou, en fonction de votre souhait, vers des associations ou des professionnels formés à la lutte contre les violences sexuelles et sexistes.

www.service-public.fr/cmi

PARCOURS-VICTIMES.FR - LE NOUVEAU SITE POUR INFORMER ET ACCOMPAGNER

Si vous êtes ou avez été victime de violences psychologiques, physiques et sexuelles, vous avez désormais la possibilité de vous faire aider via le site www.parcours-victimes.fr