Tabac, et si j'arrêtais ?

Vie Quotidienne

Et si demain vous arrêtiez de fumer ?!
Il est reconnu que de stopper la cigarette a des effets bénéfiques sur votre respiration,
votre résistance physique, la disparition des maux de tête, des vertiges et autres bronchites chroniques…


Le tabac : un enjeu de sociabilité fort

Pour nombre d'entre vous, fumer est avant tout dans le but de s’insérer socialement dans un groupe d’amis. Cela fait plus fun !
Ce rite initiatique revêt souvent un besoin de réconfort, de récompense.

Fort heureusement, vous avez été bercé par les campagnes de prévention (association du tabac à la diminution physique, à la maladie à la mort ; l’interdiction de fumer dans les lieux publics…). Cela s’est avéré efficace.

Le tabac est une drogue

Il est évident que le tabac fait partie de la toxicomanie. Aucun geste de la vie quotidienne n'est répété volontairement aussi souvent que la prise de cigarette d'un fumeur confirmé (parfois plus de 20 fois par jour !).
Un fumeur sans cigarette ne sait plus que faire de ses mains. Son esprit est focalisé sur son manque.
C'est cette dictature du tabac qui pousse souvent le fumeur à s'arrêter, combinée également à la prise de conscience des dangers pour sa santé.

C'est décidé, j'arrête !

Arrêter de fumer a des effets immédiats sur la santé :

  • 48h plus tard l'organisme ne contient plus de nicotine,
  • en 3 jours la respiration s'améliore,
  • la résistance physique augmente,
  • les maux de tête, les vertiges et autres bronchites chroniques disparaissent, etc.

Il est possible de s'arrêter de fumer sans aide particulière, ni médicament ou substitut mais en cas de doute n'hésitez-pas à consulter votre médecin ou un service spécialisé pour un coup de pouce.

La science n'a pas encore trouvé de pilule miracle mais il existe de nombreuses aides... à condition d'être MOTIVÉ !

De nombreuses méthodes d'aide au sevrage peuvent être utilisées :

Les substituts nicotiniques (patchs, gommes à mâcher, pastilles...) permettent un sevrage progressif de la nicotine qui réduisent les effets de manque.
Leur coût est variable mais en général il ne dépasse pas le prix de votre consommation à raison d'un paquet de cigarettes par jour.
De plus, s'ils sont prescrits par un médecin, vous pouvez (si vous avez entre 20 et 25 ans) obtenir un remboursement de 150 € par an.

► Le traitement médicamenteux (Bupropion, Varénicline plus connue sous le nom de Champix, délivrés uniquement sur ordonnance car leur utilisation comporte des contre-indications et des précautions d’emploi à respecter).

► Les thérapies cognitives et comportementales (TCC) aident à modifier les comportements et certains systèmes de la pensée. Elles permettent de prévenir les rechutes et de gérer les situations tentantes (stress, convivialité…).
Les TCC sont largement reconnues par les experts pour leur efficacité dans l’accompagnement de l’arrêt du tabac.
Se renseigner auprès d'un psychothérapeute sur leur utilisation ou non de la méthode TCC (car attention tous ne la pratiquent pas).
Vous avez rechuté ? Ne vous découragez-pas. Soyez patient avec vous-même. Plus vous essaierez d'arrêter de fumer, plus vos chances d'y arriver augmenteront. Servez-vous de vos échecs pour ne plus tomber dans les mêmes pièges.
Méfiez-vous des méthodes souvent coûteuses et dont l’efficacité n’a pas été testée de façon rigoureuse.
Dans tous les cas et quelle que soit la méthode choisie, sachez que votre arrêt peut être accompagné du soutien d’un professionnel de santé (médecin traitant, pharmacien, tabacologue…).

En savoir plus et en parler

⇒ Tabac Info Service au 3989 (du lundi au samedi de 8h à 20h - coût d'un appel local).

⇒ Site www.tabac-info-service.fr

⇒ Site https://www.addictaide.fr/tabac

⇒ L'application : Tabac Info Service. Cela deviendra votre coach au quotidien pour arrêter de fumer. Un accompagnement 100 % personnalisé adapté à vos besoins, vos inquiétudes et vos habitudes de vie.

⇒ Groupe facebook : Normands#MoisSansTabac

⇒ Venez à la rencontre du Réseau Info Jeunes pour poser des questions sur les aides à l’arrêt du tabac, pour rencontrer des professionnels lors de stands, d’espaces écoute…

⇒ Consultez le site www.anpaa-normandie.fr