02 32 10 49 49 Info Jeunes ROUEN

02 31 27 80 80 Info Jeunes CAEN

Contact et RDV une question, un projet ?

Demandeur d’asile, étranger en situation régulière, immigré en situation irrégulière : quelles sont les différences ?

Vie Quotidienne

La France permet aux plus démunis de bénéficier de dispositifs afin d'améliorer leur situation. C'est le cas des personnes arrivant sur le territoire français : hébergement d'urgence, aide au regroupement familial, allocation de demandeur d'asile...On fait le point. 

Article mis en ligne le 15/03/2022


Les mots pour comprendre

La première chose à avoir bien en tête, c'est que les différents dispositifs ne sont pas tous cumulables et dépendent de votre situation. Il faut donc, avant tout, mettre les bons mots sur votre condition

Les différentes situations

Faisons un premier point afin de distinguer les différentes aides selon votre statut :

  • les aides aux clandestins sont proposées par l'Etat français afin de subvenir à vos besoins fondamentaux (protection sociale, hébergement) si vous êtes sur le territoire de manière illégale.
  • les aides aux demandeurs d'asile soutiennent les personnes réfugiées ou sous protection subsidiaire.
    Si vous avez fait une demande d'asile, vous aurez donc le droit à ces aides le temps d'obtenir une carte de séjour.
  • les aides aux étrangers en situation régulière sont les mêmes que celles attribuées aux français.
    Vous devez être doté d'un titre de séjour, délivré par l'administration française, qui autorise votre présence en France pour recevoir ces aides.

Les différents statuts

Selon les raisons de votre venue en France, vous pouvez avoir différents statuts : 

Si vous êtes un étranger en situation régulière, vous avez :

  • un titre ou une carte de séjour ou un document de circulation pour étranger en France

Si vous êtes un demandeur d'asile, vous avez dû formuler une demande d'asile, et vous avez un de ces trois statuts

  • apatride : concerne une personne sans nationalité,
  • protection subsidiaire : personne menacée dans son pays d’origine,
  • réfugié : personne persécutée (pour leur appartenance à une ethnie, pour leur religion, leur orientation sexuelle ou leur engagement militant...) et qui ne peut être protégée dans son propre pays.

Si vous n'avez aucun papier, c'est-à-dire si vous n'avez aucun accord de la part des autorités françaises pour circuler en France, vous êtes un étranger en situation irrégulière.

  LE SAVIEZ-VOUS ?
Déjouons les clichés ! La plupart des clandestins n'ont pas pénétré de manière illégale en France. Ils sont, au contraire, arrivés avec un document temporaire ou leur demande d'asile a été refusée.