02 32 10 49 49 Info Jeunes ROUEN

02 31 27 80 80 Info Jeunes CAEN

Contact et RDV une question, un projet ?

Prendre une année de césure : quelles sont les démarches ?

Orientation, Formation

Vous êtes étudiant et vous souhaitez faire une pause dans vos études ? La césure vous permet de mettre entre parenthèse votre cursus afin que vous puissiez entreprendre toute sorte de projet. Explications.

Article mis en ligne le 26/01/2022


Tout savoir sur la césure (et ses démarches) pendant vos études

Faire du volontariat, partir à l'étranger, trouver sa voie...la césure est une période propice pour les nouvelles expériences, et les remises en question

L'année de césure : c'est quoi ?

Vous l'avez compris, une césure sert à interrompre temporairement vos études, que ce soit pour prendre du temps pour vous, ou pour monter un projet de votre côté. Vous avez des envies d'ailleurs ? Sachez que votre césure peut aussi bien se dérouler en France qu'à l'étranger !
Si elle peut durer un ou deux semestres universitaires, pensez que vous ne pouvez demander qu'une période de césure par cycle (licence/master/doctorat) et vous devez reprendre ensuite vos études

 BON A SAVOIR
Comme les dates de début et de fin de votre césure doit forcément correspondre à celles des semestres universitaires, vous ne pouvez pas la commencer ni revenir en cours de semestre.
Renseignez-vous bien auprès de votre établissement avant de prendre la décision de prendre votre césure car certaines universités préfèrent qu'elle dure une année entière plutôt qu'un semestre ou deux. 

 A NOTER
Vous pouvez arrêter vos études et les reprendre plus tard sans faire une demande de césure aurpès de votre établissement...mais la réintégration dans votre formation n'est pas assurée ! 

 LE BON PLAN
Les jeunes bacheliers peuvent aussi prendre une année de césure post-bac. L'avantage ? Vous n'avez pas à refaire vos démarches sur Parcoursup et vous conservez votre inscription pour l'année suivante ! 

L'année de césure : les bonnes questions à se poser pour un break réussi !

Comme de plus en plus d'étudiants sont tentés par la césure, vous devez impérativement justifier votre projet si vous voulez que votre demande soit acceptée. Envie d'un break mais vous ne savez pas encore quoi faire ? Faites le point sur vos envies, vos motivations, et sur votre situation ! Pourquoi souhaitez-vous partir en césure ? Pour découvrir une nouvelle culture ? Quelles sont les expériences qui vous attirent ? Bref, une année de césure, ça ne s'improvise pas (et ce n'est pas une année sabbatique !).

L'année de césure : le suivi

Pendant votre césure, vous allez bénéficier d'un accompagnement pédagogique qui vous donnera l'occasion de faire un bilan avant la reprise de votre cursus.
L'évaluation de votre césure peut vous amener à obtenir des crédits européens (ECTS) qui s'ajouteront à ceux obtenues durant votre formation. Vous pouvez aussi être dispensé de certains enseignements ou de périodes de stage en fonction de vos études et des projets menés durant votre césure.
Les modalités d'évaluation seront définies dans votre convention de césure que vous devez signer avant votre départ.

 LE SAVIEZ-VOUS ?
Les ECTS (European Credits Transfer System) permettent la reconnaissance académique des études à l'étranger.

l'année de césure : les démarches...

Après le bac

Vous avez le bac en poche et vous souhaitez faire une pause avant vos études supérieures ? Pour conserver votre place dans la formation qui vous a accepté, faites une demande de césure via Parcoursup. Au moment de la formulation des vœux sur Parcoursup, faites votre demande via l’onglet « Année de césure ».
Ensuite, dans votre espace candidat, vous devrez adresser une lettre de motivation en justifiant notamment votre projet, vos motivations et l’intérêt de cette césure pour la formation que vous souhaitez suivre. L’examen de votre demande sera fait par une commission d’établissement qui juge de la cohérence de votre projet.

Pendant vos études supérieures

Renseignez-vous auprès de votre service de scolarité ou directement sur le site internet de votre lieu de formation afin de connaitre la procédure à suivre et le calendrier des candidatures.
Vous devrez rédiger une lettre de motivation afin de souligner vos objectifs et votre projet. Des pièces justificatives peuvent vous être ensuite demandées.
Votre chef d’établissement étudiera votre demande, et dispose d’un délai de 2 mois pour répondre à votre candidature. Si votre demande est acceptée, vous allez signer une convention qui précise vos droits et vos devoirs durant cette période. En cas de refus, vous pouvez faire appel auprès des structures notées dans le règlement intérieur de votre établissement.

 A AVOIR EN TETE
Votre convention assure votre réintégration dans votre formation. Elle précise aussi l'accompagnement qui sera mis en place durant cette période. Si vous souhaitez mettre un terme à votre césure, vous devez le faire selon les modalités qui sont définies par cette convention.

L'année de césure : vos droits 

Pendant la césure, vous restez étudiant. Vous conservez donc votre carte étudiante, et vous devrez payer les frais d’inscription ainsi que la contribution de vie étudiante et de campus (CVEC). Si vous êtes boursier, vous bénéficiez du maintien de vos aides sur critères sociaux, notamment si vous suivez une autre formation pendant votre césure. Dans les autres cas, c'est le chef d’établissement qui décidera du maintien ou non de votre bourse.

Selon votre projet de césure, vous pouvez ou non rester bénéficiaire de la Sécurité sociale. Si vous effectuez votre césure sur le territoire français, vous restez bénéficiaire de la Sécurité sociale. Si vous avez une activité professionnelle rémunérée, le régime social de votre activité remplacera le régime général.
Si votre césure est menée à l'étranger, vous pouvez, soit être affilié au régime social du pays, soit souscrire à la Caisse des Français de l’étranger.
Consultez le site de l’Assurance maladie pour plus d’informations selon votre profil.

Besoin d'idées pendant votre break ? Notre article vous donne des pistes !