Trouver une aide financière pour étudier à l'étranger

Partir à l'étranger

Vous vous inquiétez du budget nécessaire pour financer des études à l'étranger ? Sachez que de nombreuses bourses peuvent être attribuées aux élèves et aux étudiants qui sautent le pas. Certaines sont même cumulables ! Découvrez les aides à la mobilité qui existent aux niveaux européen, national, régional et local.


Les aides européennes 

Des plateformes recensent plus d'un millier de bourses disponibles dans le monde entier.
www.european-funding-guide.eu - www.scholarshipportal.com

  • Bourses des Ministères européens en charge de l’éducation  

Consultez les bourses destinées aux étudiants internationaux disponibles dans l’UE.
https://ec.europa.eu/education/study-in-europe/country-profiles

  • Bourse du Conseil de l’Europe  

Les étudiants français ou originaires d'un autre pays de l'UE, qui bénéficient de la bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux en France (à l’exception des étudiants inscrits dans des formations relevant des ministères de la Culture et de l'Agriculture) et qui suivent des études dans un pays membre du Conseil de l’Europe, peuvent continuer à percevoir leur bourse, sous conditions.
www.etudiant.gouv.fr 
 

Le saviez-vous ?
Google Europe propose une bourse aux jeunes en situation de handicap qui étudient les sciences informatiques ou technologiques. Elle donne droit à 7 000 € pour poursuivre des études dans une université européenne ou d’Israël pendant 1 an. www.google.com/studentswithdisabilities-europe  

Les aides nationales 

  • Aide à la mobilité internationale (sur critères sociaux) 

Les étudiants boursiers souhaitant suivre une formation supérieure de 2 à 9 mois à l’étranger, dans le cadre de leurs études, peuvent bénéficier d’une allocation mensuelle de 400 € s’ils préparent un diplôme national relevant de la compétence du ministère chargé de l’enseignement supérieur. Contactez le service des relations internationales de votre établissement. 
www.etudiant.gouv.fr

  • Bourse Politique européenne de voisinage (PEV-UE)  

Les étudiants français titulaires d’un master et admis au Collège d’Europe à Bruges (Belgique) ou à Natolin (Pologne) peuvent percevoir une bourse couvrant leurs frais de scolarité, de nourriture et d’hébergement.
www.coleurope.eu

Les aides régionales et municipales 

  • Pass Monde Etudes Supérieures - Région Normandie

Les jeunes normands de moins de 31 ans inscrits dans un cursus d’études supérieures et souhaitant effectuer une mobilité individuelle à l’étranger (séjours, stages et missions d’études) peuvent bénéficier de l’aide Pass Monde de la Région Normandie, dès la première année après le baccalauréat.
www.normandie.fr/pass-monde

  • Tope-là - Département de Seine-Maritime

Les jeunes seino-marins âgés de 16 à 25 ans qui ont un projet de mobilité européenne et internationale peuvent faire une demande de l’aide Tope-là du Département de Seine-Maritime. L’aide s’élève jusqu’à 400€, contre 40h de bénévolat dans une association ou une collectivité du territoire.
www.seinemaritime.fr - Rubrique Mon quotidien / Jeunesse

  • Bourse d’enseignement supérieur à l’étranger - Département de l’Orne

Les étudiants ornais devant effectuer un séjour d’étude à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échange avec un établissement du supérieur peuvent bénéficier d’une bourse du Conseil Départemental.
www.orne.fr - Rubrique Services / Education et jeunesse / Lycées et études supérieures

D'autres aides et bourses locales existent en fonction de votre lieu de résidence. N'hésitez pas à vous renseigner auprès d'un professionnel du réseau Eurodesk ou du réseau des Relais Mobilité de Normandie.

Les aides par pays 

  • Allemagne

L’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) soutient des programmes individuels d’échange scolaire pour les collégiens et lycéens (programmes Sauzay et Voltaire), des séminaires universitaires franco-allemands pour les étudiants, des séjours d’études pour étudiants dans le secteur artistique.
www.ofaj.org

L’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD) propose un vaste programme de bourses pour étudiants germanistes en LLCE et LEA, et pour étudiants en master, mais aussi des bourses de recherche pour doctorants et post-doctorants, et des bourses de voyages d’études pour groupes d’étudiants.
www.daad-france.fr

L’Université franco-allemande (UFA) soutient avec des grandes entreprises (Michelin, Hutchinson GmbH, BNP Paribas, SaarLB) les jeunes talents franco-allemands à travers des programmes de bourses.
www.dfh-ufa.org/fr

Le Centre Interdisciplinaire d’Etudes et de Recherches sur l’Allemagne (CIERA) offre des aides à la mobilité vers les pays germanophones aux étudiants en sciences humaines et sociales souhaitant réaliser un séjour de recherche en Allemagne, en Autriche ou en Suisse dans le cadre de leur master 2, doctorat ou post-doctorat.
www.ciera.fr

  • Espagne 

L’association d’amitié franco-espagnole Diálogo offre, sous conditions, des bourses de 2 000 à 2 500 € aux étudiants français ou franco-espagnols qui étudient en licence, master ou doctorat en Espagne.
www.dialogo.es

  • Pays-Bas 

Le réseau franco-néerlandais accorde des bourses d’excellence aux étudiants français en master et doctorat souhaitant effectuer un séjour d'études ou de recherche aux Pays-Bas.
www.enseignementsup-recherche.gouv.fr  

  • Royaume-Uni 

Le British Council et le cabinet Herbert Smith Freehills proposent une bourse d’études de 10 000 € aux étudiants en droit désireux de suivre un programme de master LLM au Royaume-Uni.
www.britishcouncil.fr/bourse-droit

  • Canada 

L’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) et Québec Métiers d’avenir soutiennent les Français de 18 à 35 ans, qui souhaitent suivre une formation professionnelle et technique (en français ou en anglais) de 1 à 2 ans au Québec, en leur attribuant une aide de 300 €. Pour en bénéficier, les participants doivent obtenir une lettre d’admission d’un centre de formation par le biais d'Éducation Internationale. 
www.ofqj.org - www.quebecmetiersdavenir.com 

Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur canadien (MEES) finance des bourses d’excellence pour les élèves et étudiants internationaux en formation professionnelle, en formation collégiale technique et au niveau universitaire.  
www.education.gouv.qc.ca  

Le programme de bourses d'études supérieures du Canada Vanier (BESC Vanier) encourage les étudiants brillants, dont le domaine de recherche porte sur la santé, les sciences humaines ou naturelles, à effectuer leur doctorat dans un établissement canadien en leur attribuant des bourses de 50 000 $ par an, pendant 3 ans. 
https://vanier.gc.ca  

Québec Métiers d’avenir permet de suivre une formation professionnalisant en étant exempté des droits de scolarité en formation professionnelle. Il faut être de nationalité française, avoir au moins 18 ans et pouvoir subvenir à ses besoins sur place. Un accompagnement personnalisé pour réaliser le projet est assuré.
www.quebecmetiersdavenir.com

  • Chine 

L’Institut Confucius propose des bourses d’études aux Français qui étudient le chinois en Chine. Ces bourses s’étendent sur une durée de 4 mois à 2 ans. 
www.institutconfucius.fr

  • Taïwan  

Le ministère de l'éducation taïwanais offre des bourses à des étudiants de master ou de doctorat qui souhaitent étudier dans une université taïwanaise.
http://edutaiwan-france.org  

  • Russie 

Le gouvernement russe octroie des bourses aux Français qui se rendent en Russie pour y faire leurs études de licence, master ou doctorat.
https://crsc.fr 

  • États-Unis 

La Commission Fulbright permet aux étudiants français de bénéficier d’aides pour participer à l'un de ses programmes d’études (niveau master ou doctorat). Une candidature suffit pour postuler à plusieurs bourses, toutefois il vous appartient d’effectuer les démarches d’admission auprès des universités américaines. 
https://fulbright-france.org

Aides d’associations et de fondations privées 

Pour encourager les jeunes talents, certaines associations et fondations privées proposent des bourses et aides aux étudiants ayant un projet en lien avec les objectifs du donateur. 

Bon à savoir
Le nouveau programme Erasmus+ (2021-2027) est non seulement plus écologique mais aussi plus accessible et inclusif ! Avec un budget doublé, il vise à accroître considérablement le nombre de bénéficiaires et porte une attention particulière aux personnes les moins favorisées. https://agence.erasmusplus.fr