150 € par mois pour payer votre loyer ou vos dépenses de logement

Logement

Une aide exceptionnelle de 150 € par mois, renouvelable, sous conditions, pendant 6 mois.


 

Les salariés du secteur privé sont nombreux à avoir été fragilisés financièrement par la crise sanitaire. En réponse à ces difficultés, Action Logement a proposé dès le mois de juin 2020, une aide de 150 € par mois pour faire face aux impayés de loyers ou aux dépenses de logement. Cette aide initialement proposée jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire vient a été prolongée et s’étend désormais à d’autres bénéficiaires.

 

Conditions liées au bénéficiaire :

  • Vous êtes locataire (hors résidence CROUS) ou propriétaire occupant;
  • Vous êtes salarié ou ex-salarié d'une entreprise du secteur privé en France métropolitaine ou DROM;
  • Vous êtes demandeur d'emploi.

Entre le 1er avril 2020 et ce jour vous êtes dans l'une des situations suivantes :

  • Chômage partiel, travail à temps partiel ou embauche ajournée;
  • Perte d'emploi (suspension mission intérim, non renouvellement d'un CDD, arrêt d'un CDI, report d'un nouveau contrat);
  • Diminution de votre rémunération variable;

Cette situation vous est arrivée dans les 6 derniers mois (par rapport à la date de la demande).

 

Conditions liées au logement :

  • Le logement doit être situé dans le territoire métropolitain ou dans les DROM;
  • Le logement peut dépendre du parc privé, du logement intermédiaire ou social (HLM) et dans les structures collectives (FJT par exemple), hors CROUS.

 

Durant cette période de crise :

  • Vous disposez de ressources inférieures ou égales à 1,5 SMIC (soit 1 845 € net/mois).

Pour les demandeurs ayant subi une situation de chômage partiel ou d’arrêt de travail lié à la garde d’enfant, les ressources doivent être supérieures à 1 fois le SMIC (soit 1 230, 00 € net/mois) et inférieures ou égales à 1,5 SMIC (soit 1845, 00 € net/mois).

En cas d’activité à temps partiel, le revenu horaire net doit se situer entre 8,03 € et 12,05 € (ces ressources sont à déclarer);

  • Vous avez subi une baisse de revenus mensuels d’au moins 15% par rapport au salaire habituel du mois précédent le changement de situation (sans les primes et heures supplémentaires exceptionnelles);
  • Vous supportez des charges de logement (loyer avec charges comprises ou montant de la mensualité du crédit immobilier assurances comprises, facture d’électricité, eau, gaz, etc.) représentant 33 % du revenu mensuel net.

 

Comment bénéficier de cette aide ?

  1. Rendez-vous sur le site actionlogement.fr pour vérifier votre éligibilité
  2. Constituez votre dossier de demande dans les 6 mois de votre changement de situation
  3. Déposez les 5 pièces justificatives suivantes :
  • Une pièce d'identité
  • Un bulletin de salaire du mois avant le changement de situation professionnelle
  • Un justificatif de revenu du mois de la baisse de ressources ainsi que les justificatifs des mois suivants (pouvant aller de 1 à 5 mois)
  • Un RIB
  • Une quittance de loyer ou un relevé de compte bancaire mentionnant la mensualité du prêt, pour le mois de la baisse de revenus